LE CHEMIN DE STEVENSON (2017)

Accès direct au diaporama en cliquant ici

Un Chemin de mémoire , au succès grandissant…

 

DSC_0397

Ce 22 septembre 1878 , le jeune écrivain et poète écossais Robert-Louis Stevenson , futur auteur notamment de deux livres mondialement connus , L‘Île au trésor  et  Dr Jekyll et Mr Hyde , n’a pas tout à fait 28 ans quand il entreprend à pied ce voyage dans les Cévennes . Il part de Monastier-sur-Gazeille , en Haute-Loire à 20 kms du Puy , et en compagnie de Modestine , une ânesse achetée sur place pour porter tout son barda , il arrivera , 12 jours , 220 kms et beaucoup d’aventures plus tard , à St-Jean-du-Gard…Il en fera le récit l’année suivante dans son fameux livre Voyage avec un âne dans les Cévennes…Il fut à sa façon un précurseur des randonneurs solitaires , en totale autonomie !…Deux raisons le poussèrent  irrésistiblement sur ce chemin…

La première est tout simplement liée à un…grand chagrin d’amour !…Deux ans plus tôt , il rencontre à Paris une riche californienne , Fanny Osbourne , artiste peintre , venue en France avec ses deux enfants , pour s’éloigner quelque temps de son mari volage et autoritaire , qu’elle ne supporte plus !…Ce sera un coup de foudre réciproque !…Mais Fanny doit s’en retourner chez elle , le divorce est alors une entreprise difficile et incertaine…Robert-Louis est terrassé de chagrin et désespéré…Il marchera donc en solitaire , pour prendre du recul , réfléchir et tenter d’apaiser sa peine…Pour la petite histoire en 1879 , n’y pouvant plus , il part en Californie rejoindre sa belle , mais les formalités du divorce sont longues , il faut s’armer de patience et vivre de petits boulots journalistiques…Ils pourront enfin sceller leur union le 19 mai 1880 à San Francisco…Elle sera auprès de lui une fidèle compagne très aimante , lui prodiguant les meilleurs soins du fait de ses poumons très fragiles (crises de pneumonie , tuberculose…) . C’est aussi pour lui trouver le meilleur climat possible qu’ils vivront les dernières années de Robert-Louis aux îles Samoa , où il tissera des liens très amicaux avec les autochtones , et où il décèdera d’un AVC le 3 décembre 1894 , à l’âge de 44 ans…Les habitants lui construiront un mausolée , face à la mer , où il repose toujours…

La deuxième est liée à sa forte culture protestante…Très croyant comme toute sa famille il est irrésistiblement attiré par le pays cévenol , où gronda jadis la révolte des célèbres Camisards , au début des années 1700 , après la révocation de l’Edit de NantesSon enfance est bercée des récits de leur tragique histoire et de leurs persécutions…Marcher dans leurs pas , se recueillir sur leurs lieux de vie et de souffrance , c’est pour lui le plus grand hommage à rendre à leur mémoire et leur héroïsme…

DSC_0304
Village du Pont de Montvert

En ce mois d’avril 2017 , je vais à mon tour marcher dans ses pas , comme le font aujourd’hui de plus en plus de randonneurs !…Une occasion aussi pour moi de m’imprégner de cette belle région des Cévennes , que je ne connais pas…Une région sauvage , avec sa végétation pauvre , son relief très tourmenté , son climat rude (Ah !…le vent glacial au sommet du Mont Lozère !…) , parsemée de petits villages au milieu de nulle part , préservant farouchement leur identité , avec leurs maisons de granit séculaires…Un Chemin , à l’instar de celui de Compostelle , émaillé de belles rencontres et de belles veillées autour d’une bonne table le soir…

DSC_0183

 

Pour accéder au diaporama il suffit de cliquer ici…  Bon Chemin !…