LA VOIE du PUY-en-VELAY (2013)

Accès direct au diaporama en cliquant ici

Mon premier Chemin de Compostelle…

Rencontre de Mgr l'Evêque avec les pèlerins sous la statue de St-Jacques
 

Au matin du départ , auprès de la statue de St-Jacques , l’Evêque de la cathédrale du Puy nous souhaite un « bon chemin ! »

 

Quelques années avant de prendre ma retraite , en octobre 2007 , et aspirant plus que jamais à profiter de ma passion , et du besoin…, de l’exercice physique et de la marche en général , je  m’étais fixé en particulier  trois projets bien précis : l’ascension du Kilimanjaro , le Chemin de l’Inca au Pérou et…le chemin de Compostelle !…J’ai réalisé les deux premiers respectivement en 2009 et 2010 , dont les diaporamas figurent également sur mon site , à la rubrique « Mes autres chemins »…Deux belles expériences , largement à la hauteur de mes attentes !…

Pourquoi le Chemin de Compostelle me direz-vous ?…Comme tout un chacun , j’avais eu de multiples occasions d’en être sensibilisé : rencontres de personnes ayant eu cette riche expérience , conférences , reportages télé ou films de cinéma , etc…Par ailleurs ma forte culture chrétienne de jeunesse , même si je suis devenu depuis agnostique , m’inclinait à emboîter le pas de ces innombrables pèlerins au cours des siècles , découvrir les traces du l’immense patrimoine religieux qu’ils nous avaient laissé , découvrir aussi la grande diversité des paysages , des villes et villages traversés…

Une autre raison , plus intime , m’avait poussé , de manière plus ou moins consciente…En novembre 2012 , et tout à fait par hasard à l’occasion de mon contrôle échographie annuel de la prostate , un très gros anévrisme est découvert sur mon artère abdominale droite , 67 mm de diamètre !…Entre février et août 2013 , 4 opérations successives , avec des complications…et surtout la mise en garde de mon chirurgien au préalable qu’il n’était pas sûr que je puisse continuer mes activités physiques comme avant !…car il devait emboliser , c’est à dire obstruer complètement , l’artère concernée , qui alimente tous mes muscles dorsaux autour du fessier droit !…Aussi quand , à l’issue de la dernière opération en août , j’ai l’impression et l’immense soulagement de retrouver de bonnes sensations , j’ai voulu « remercier la Providence » en faisant ce fameux Chemin !…Le chirurgien non seulement me donne son feu vert mais m’y encourage résolument : l’effort physique ne peut que développer les circuits artériels secondaires dans cette zone musculaire désormais très peu irriguée…

Il ne me le dit pas 2 fois !!!…Je me prépare avec l’enthousiasme du débutant et fais le choix de faire la majeure partie de la Voie Podensis , la voie historique des 4 chemins français : départ du Puy-en-Velay jusqu’à chez moi à Poey de Lescar , à côté de Pau , 700 kms de chemin en perspective !…Quel beau chemin , sillonnant les campagnes de la France profonde et oubliée…En outre cette voie présentait pour moi l’intérêt de passer dans mon département natal , l’Aveyron , le plus beau département de France évidemment (!) , où je comptais bien rendre visite au passage à ma chère maman…

Je ne savais pas , en partant ce 24 septembre 2013…que ce Chemin serait le premier d’une longue série , toujours en cours , chaque année , et ferait de moi un membre de ce que l’on appelle la tribu des « addicts camino-dépendants » !!!…Il y a une alchimie , une magie du Chemin , convergence de toutes ses composantes : « sortir » de sa vie habituelle , plus ou moins routinière , pour rentrer dans une autre vie , où vont se mêler intensément des découvertes de toutes natures , les hasards , des joies profondes côtoyant des moments difficiles , solitude et rencontres , des amitiés fortes qui se nouent…Il n’y a plus de statut ou hiérarchie sociale, de riches ou de pauvres , de jeunes ou de vieux , toutes nationalités mélangées…Tous les pèlerins sont uniques mais aussi se ressemblent ( enfin presque tous !…car il y a aussi parfois quelques spécimens rares !…) , avec leur bâton et leur sac à dos , arborant leur coquille…ils se parlent et se confient sans faux-semblants , l’envie , la spontanéité , la confiance et la sincérité imprègnent naturellement leurs échanges…Se connaitre et en même temps mieux se connaitre soi-même…C’est toute cette alchimie dans cette « autre vie » , que je n’avais même pas imaginée , qui m’est tombée dessus sans prévenir , et qui est profondément entrée en résonance avec les fondements les plus intimes et authentiques de ma personnalité…

P1050467
 

Et au bout des 700 kms , le grand plaisir du pèlerin de retrouver sa petite famille à son arrivée…à la maison !…

 

Je vous invite à découvrir mon diaporama de ce premier Chemin , en cliquant ici…Je vous souhaite un Buen camino !!!…Ultréia !!!…